Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Mont Mounier (2817m)

Dimanche 25 aout 2013 – départ à 9h30 depuis le parking du Col de l’Espaul au-dessus de Valberg. Le soleil brille après un bel orage la veille, tant à la montagne que sur la côte. Au loin, du côté de la Roya et Vésubie, on devine déjà un bourgeonnement précoce. Ici, c’est largement ensoleillé. Malgré un petit rafraichissement, il fait encore bien bon ici à 1748m. Nous prenons la direction de la Colle, petit hameau comptant quelques chalets, via une ancienne piste forestière. Là, nous obliquons à gauche, pour monter directement à l’assaut du Mont Mounier. Les pelouses d’altitude laissent rapidement la place aux touffes d’herbes disparates, où les cailloux règnent en maitre. Pour celui qui se retourne, c’est une vue imprenable sur Valberg et 2 petits sommets arrondis : les Têtes de Charnaye et du Garnier, 2 victimes de l’hiver 2012/2013 et de nos raquettes. Premier défi du jour, passer entre les barres du Cioutet et des Moulines. Le chemin se raidit un peu, la pierre est encore plus présente et les quelques fleurs disparat disparaissent. Nous sommes en plein règne du minéral : c’est sec à volonté, pas un brin d’ombre. Le secteur est complètement battu par le soleil. Heureusement, nous sommes en fin d’été et il commence à faire un peu moins chaud en altitude. Pour le moment, nous sommes bien, le Mont Démant se rapproche.

Mont Mounier (2817m)

Et là, entre ce Mont Démant et les barres du Démant et du Mounier Sud, on aperçoit un pic ! Serait-ce le Mont Mounier ? En effet, pas de doute, c’est bien le sommet du jour, le Mont Mounier. Nous sommes à présent au niveau du Mont Démant et rebasculons sur le GR5 avec quelques vautours qui tournoient dans le ciel. Là, on voit le contre-sommet du Petit Mounier et le sommet principal du Monier et on voit l’imposante masse de cette montagne, ainsi que sa forme caractéristique. Nous avons ensuite une petite traversée jusque sous le Col de Crousette où nous dépassons un troupeau de moutons et quelques chèvres, gardés par quelques patous. C’est à ce moment que nous abordons les 300 derniers mètres montant au sommet. C’est un long passage en crête avec versant Nord un superbe cirque fermé par les barres de Sallevieille et la ligne de crêtes de la montagne de l’Alp. On retrouve ainsi le Mont Ferant et la Cime Nègre. Au départ du hameau de Roya, ce sont sans doute de superbes rando, à programmer. Au sud, la vue est plongeante sur le Mont des Moulines et la vallée du Cians. L’arrète menant au sommet est agréable à parcourir, mais le vent semble se lever un peu. Le soleil n’est plus suffisant pour nous réchauffer à cette altitude. Il doit faire 12/13°C. Nous arrivons au sommet (2817m) à 12h15 après 2h45 de montée. Et quel panorama à 360°, depuis la Bonette au Nord, le Corborant et le glissement de la Clapière, les sommets d’Isola, le Cheiron plein sud, Valberg et la Cime Nègre toute proche. Plus loin à l’Ouest, on devine le Trou de l’Ane et ses roches acérées. Le vent à vite raison de nous : nous descendons 10min sous le sommet pour manger avec vue sur le superbe vallon de l’Ubac du Mounier.

Mont Mounier (2817m)

Sous le Petit Mounier, nous surprenons une maman chamois et son petit, tous deux au pelage d’été d’un joli brun clair. Après avoir dépassé le Démant, nous décidons de nous lancer dans la boucle passant par le Col des Moulines, fléché à 1h de marche. Il nous en faudra 50min. Nous avons de superbes vues sur les Barres du Démant et les Barres Sud du Mounier ainsi que sur son Adret. Les vautous volant toujours en profitant des courants ascendants. Plus bas, nous verrons même un faucon crécerelle, qui plongera même en piquet. Au Col des Moulines (1981m), nous sommes en bordure du Parc National du Mercantour. La vue sur la Tête de Pierrous et le vallon de Vignols est très jolie : nous commençons à retrouver de la verdure et des mélèzes. Nous filons ensuite directement sur un passage entre le Mont des Moulines et la Cime de Bacqun, où nous reprenons une piste qui passe sous les Barres des Moulines et nous ramène directement au hameau de la Colle, d’où il nous faut quelques minutes pour boucler la boucle de 20km pour 1330mD+ avec l’ascension du Mounier. Nous aurons mis 6h06 pour cette belle randonnée.

Le Mont Mounier (2817m) depuis le Col des Moulines.

Le Mont Mounier (2817m) depuis le Col des Moulines.

Tag(s) : #Rando Alpes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :