Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

GR5 - Lac de Roue - Ceillac

Dimanche 11 aout 2013 - Je me lève à 8h alors que le soleil commence à lécher la cime des arbres alentours. Il n’y a pas eu d’humidité, ce qui facilitera le rangement de ma tente. Il fait 12.5°C. Il en faisait 1°C de moins vers 6h30, alors que la nuit disparaissait à peine. Je prends mon petit déjeuner puis range mon sac pour me lancer dans ma 2ème étape, celle qui doit me conduite à Ceillac, en plein parc régional du Queyras. Puis je plis la tente et à 9h10, je suis sur le départ. L’étape débute par une première partie tout en descente vers Château-Queyras (1354m) que je rejoins en 1h pile. Jolie ville fortifiée, citée Vauban sur le Guil. Le sentier qui y mène serpente dans les Bois de Randon, origine du mot randonnée. Le sentier est étroit, raide et caillouteux avec de nombreuses racines en travers du chemin. Il faut être vigilent aux appuis. Je fais une petite pause à la fontaine du village avant d’attaquer la longue montée vers le Col Fromage, fléché à 10km – 4h30. Là, on entre directement dans le vif du sujet : un sentier très raide montant le long du Torrent de Bramousse que nous longeons en rive droite. Le sentier alterne les passages entre sous-bois et clairières jusqu’à Fontaine Rouge (2125m). C’est en fait une source captée à laquelle je m’arrête pour déjeuner. Selon les petits panneaux, il reste 3.5km et 1h30 de montée, pour 250mD+ : la suite du col s’annonce nettement moins raide, ce que traduit également la carte IGN. Jusqu’à Ceillac, 3h30, soit 2h de descente.

GR5 - Lac de Roue - Ceillac

Il me faut 4h pour atteindre le Col Fromage (2301m) : joli passage entre d’un côté la Crête de Chambrette et la Crête de Selle. Au final, ça me fait 3h d’ascension pour les 10km du Col Fromage. La partie finale de la montée se fait à découvert avec encore quelques mélèzes donnant de supers panoramas sur la Pointe de la Selle et le versant nord des Calanches Vertes. A 2300m, le paysage est encore très vert : pelouse, pins et mélèzes se partagent l’espace, en plus des randonneurs. A ce stade, j’hésite à monter sur les Crêtes des Chambrettes vers l’ancien poste optique à 2500m que l’on aperçoit depuis le col. J’ai peur que cet effort me reste dans les jambes pour les jours à venir. Au final, je gravirai environ 100m de D+ vers ce poste optique, de quoi avoir une belle vue sur le Col et la Pointe de Rasis à l’Est. De là, on commence à deviner la vallée du Cristillan, torrent qui prend sa source du Parc du Queyras et qui vient arroser le village de Ceillac où il rejoint le Mélézet. Seuls les premiers mètres de la descente sont raide et nécessite une vigilance acrrue. Le reste de la descente, bien que surchauffée par le soleil est aisée dans le Ravin de Rasis. J’arrive à Ceillac à 15h30 après 5h20 de marche. Là, je passe devant une boulangerie / patisserie / glacier artisanal. Je cède à la tentation d’une bonne glace artisanale pour me rafraichir : myrtilles / mélèze. Les 2 parfums ont énormément de gout. Il me reste à peine 2km pour atteindre le camping Les Mélèzes le long du Mélézet en amont de Ceillac. Le village de Ceillac est assez fréquenté par de nombreux touristes. C’est par ailleurs un joli petit village de montagne, aux petites maisons faites de pierre, largement fleuries. Je longe le Mélézet en rive gauche pour atteindre le but de mon étape à 16h00 et 5h50 de marche. Je prends ensuite possession de mon emplacement et m’empresse de filer à la douche ! Que ça fait du bien après une toilette rapide dans un torrent la veille, là, j’ai de l’eau chaude à volonté. Je revis et suis tout propre. Je fais une lessive rapide et profite des derniers rayons du soleil pour faire sécher les vêtements sur les files de la tente. Le soleil passe très rapidement derrière les crêtes Ouest, mais il fait encore bon un moment. Je vais ensuite repérer où passe le GR pour l’étape du lendemain. Puis c’est l’heure de préparer le souper alors qu’un couple de Hollandais arrive et monte une antique tente canadienne. Je bosse ensuite le topo du lendemain avec en point d’orgue le Col Girardin à près de 2700m, soit 1000m D+ dès le matin, en passant par les Lac Miroir et Ste-Anne. Une très belle ascension en perspective.

Tag(s) : #Rando Alpes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :