Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Circuit des 3 Cols

Dimanche 5 mai 2013 - C'est le printemps en montagne, la neige transforme vite pour devenir une bouillasse innommable sans portance pour nos raquettes. Nous partons donc tôt, d'autant plus que la rando du jour débute à St-Dalmas-le-Selvage, l'une des communes les plus éloignées du littoral, et qu'il est prévu une boucle d'environ 20km où nous aurons à effacer 3 cols : celui de l'Escuzier (2487m), le col de Cime Plate (2728m) et le col de la Braïssa (2599m). 1500m d'altitude au départ : il fait doux, c'est le printemps et la neige a déserté la place du village suite au redoux des semaines passées. Nous nous engageons sous un ciel voilé dans le Vallon de Sestrière. Nous chaussons les raquettes vers 1850m alors qu'une légère bruine commence à tomber. Nous sommes pessimistes sur le fait de nous engager au-delà du col de l'Escuzier, d'autant que les sommets alentours sont de plus en plus masqués et que la neige tombe par bourrasque dès 2200m. Le temps est assez execrable à l'Escuzier où l'ascension se termine une bonne averse de neige. Mais au dernier moment, les nuages passent et on aperçoit enfin le superbe vallon de la Braissette et le col de Cime Plate. Nous nous engageons donc dans la traversée du vallon où nous traversons les restes d'une très grosse avalanche de plaque provoquée par le redoux. La montée du col de Cime Plate met les organismes à rude épreuve : 200m très raide, une rando qui dure déjà depuis quelques heures et des estomacs aux abois. Quelques courageux (dont je fais parti) escaladent malgré tout la Cime de la Plate (2770m), 50m au-dessus du col. Le panorama est grandiose sur la Tête de Sanguinière, le col homonyme, les crêtes de la Clape et le dernier col du jour, celui de la Braïssa que l'on devine encore lointain par delà le vallon de Sanguinière.

Circuit des 3 Cols

Quelques hésitations agitent le groupe au moment de choisir la route menant au col de la Braïssa alors que le neige tombe à nouveau assez fort. Nous ne perdons pas temps pour plonger en direction du vallon de la Braisse, histoire de se mettre à l'abri des vents. Le soleil parviendra même à percer l'épais voile de nuages. La neige, lors de cette longue descende vers St-Dalmas est très mauvaise : peu portante. Nous nous enfonçons chacun notre tour dans des trous. La consigne est donc de bien avancer en fil indienne afin de limiter les risques, d'autant plus que 2 des membres les plus actifs se tordaient de douleurs quelques minutes auparavant après s'être bloqués un genou dans des trous de rochers. Au fur et à mesure de la descente, nous traversons le mélézin encore habillé de son manteau d'hiver. Nous déchaussons au même niveau qu'à l'aller. Une fois en bas, nous ne pouvons que nous féliciter de la boucle réalisée : 20km pour 1400m de D+, 3 cols effacés, et un bon groupe où chacun a travaillé à la progression de la meute de raquettistes.

Vallon de la Braisse

Vallon de la Braisse

Tag(s) : #Rando Alpes, #Rando Raquettes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :