Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Cascade de Besiberri

Vendredi 2 aout 2013 – Aujourd’hui pas grand-chose de prévu. Nous passons à l’office de tourisme en quête d’une information, celle d’un lieu pour se baigner dans un petit torrent de montagne. Mais la femme de l’office n’est pas très coopérative et nous dit que c’est interdit en dehors des plans d’eau prévus à cet effet. Elle nous donne en échange les prospectus classique des offices, de localisation de la ville et des principales randos, centres d’intérêts du secteur. Bidon. Nous rentrons bien décidés à trouver grâce aux cartes IGN, que ce soit côté Français ou côté Espagnol. Au final, nous repérons quelques torrents plus ou moins conséquents, comme la Garonne côté espagnol dans l’enclave du Val d’Aran. Nous partons donc par le col du Portillon en direction de l’Espagne pour faire un petit bout de voiture. Nous passons d’abord à Bossost, village dans lequel nous repasserons car le soir, nous irons manger des tapas. Nous longeons la Garonne mais faisons demi-tour pour se diriger vers Vielha. Nous montons à Es Bordes mais faisons bien vite demi-tour car la route s’enfonçant le long de la rivière a été emportée par les intempéries. Arrivés à Vielha, nous montons en direction du tunnel de Vielha. Là, il y a un beau et large torrent mais peu de berges pour se baigner semble-t-il. Nous passons donc le tunnel, un peu découragés mais après le tunnel de près de 5km, il y a un barrage : le barrage de Bascerca. Après celui-ci, un départ de rando menant à une cascade. Nous décidons de partir nous dégourdir les jambes avec les maillots de bain dans le sac. Après quelques minutes, nous apercevons en contre bas du sentier une jolie vasque éclairée par le soleil espagnol à près de 1500m d’altitude. Allez, chiche ! On y va. On descend et se change avant de mettre les pieds dans l’eau : elle est très fraiche et il est assez difficile de rentrer dedans. Mais bon, on y parvient, sauf Elsa. Nous continuons le long du sentier, qui se révèle être le GR11, l’équivalent espagnol du GR10. A peine plus loin, il y a une cascade le long du torrent de Besiberri. Nous montons en direction du refuge homonyme à la cime et au torrent et débouchons rapidement sur cette cascade qui est constitué de plusieurs petits ressauts. Avec l’éclairage plein ouest, le site est superbe. Au retour, nous repassons par la vasque, toujours élcairée par le soleil et retournons dans l’eau, toujours aussi fraiche, mais cette petite vasque, bordée de sable granitique est très agréable. Nous repassons à Vielha et allons en visite dans un supermarché, voir ce que les rayons proposent. C’est toujours intéressant de voir ce que mange les habitants des pays étrangers. Ce qui est marquant, ce sont les tubes pour faire du churros ou encore les pots de yaourt remplis de gelée. Nous prenons ensuite la direction de Bossost est son magasin frontalier où les rayons regorgent de choses détaxés, tel l’alcool (bouteille de pastis de près de 1m de haut ; whisky et j’en passe). Nous achetons du turron et allons ensuite manger des tapas dans un bar à tapas, autour d’une bonne sangria made in spain. Nous passons une bonne soirée et mangeons bien avant de finir par jouer au mikado avec les bâtons des tapas.

Tag(s) : #Pyrénez-vous !
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :