Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

DOLOMITES - Sentiero attrezzato Bonacossa

Dimanche 7 aout 2016 – Levés vers 6h00 pour déjà lever le camp après une nuit bien fraiche. Heureusement que nous avons pris nos duvets 0°C ! Le ciel est complètement dégagé : la journée va être belle. Saut de puce pour rejoindre les rives du Lac de Misurina et une ancienne auberge abandonnée. Il y a un trail et de nombreux participants cherchent à se garer et s’échauffent dans a fraicheur ambiante. Nous nous garons sur le parking du télésiège du col de Varda, accrochons baudrier et casque sur le sac et nous élançons sur le chemin menant col de Varda (2105m) où débute le sentiero attrezzato Alberto Bonacossa (n°117), sentier équipé traversant le groupe des Cardini di Misurina. Très rapidement après le refuge, nous émergeons derrière les arbres et apercevons au loin une brèche et un sentier qui s’y dirige : c’est là que nous allons passer, par la Forcella di Misurina (2335m). Le soleil n’est pas encore passé au-dessus des cimes et une brise légère ne tarde pas à nous refroidir malgré la montée.

DOLOMITES - Sentiero attrezzato Bonacossa

Le sentier se rapproche alors des falaises et la progression devient alors chaotique, entre blocs sur une sente tortueuse. Au pied de la brèche, nous enfilons nos casques et baudriers. La montée à la brèche est assez raide, mais sans difficulté. Une main courante câblée est en place pour s’aider car les marches peuvent parfois être assez hautes à franchir. C’est aussi en au passage de la brèche de Mirsurina que nous pouvons enfin apercevoir les tant attendues Tre Cime di Lavaredo, mondialement connues et reconnues. Elles sont au soleil, tout comme le vallon dans lequel nous allons plonger. Là, nous nous aiderons largement du câble en nous y longeant car la descente n’est pas des plus évidentes avec ressauts et marches artificielles. Jolie descente dans le vallon de Cadin della Neve avec des paysages magnifiques : des pierriers au pied d’immenses falaises taillées à la serpe. Nous cherchons à imaginer où passe les sentiers, via dans ces montagnes hors normes. La bifurcation suivante nous fait monter vers la Forcella del Diavolo avec une échelle posée au niveau d’un ressaut. Nous progressons facilement, sur un rythme calme étant donné le poids du sac sur notre dos. La vue sur les Tre Cime est barrée par une rangée d’aiguilles acérées. Nous cheminons à flanc pour rallier le refuge Fonda Savio (2367m) où ça grouille de monde ! Une vraie fourmilière et le départ de certaines via et traversées du groupe des Cardini.

DOLOMITES - Sentiero attrezzato Bonacossa

Nous faisons une petite pause pour manger et profiter de la vue avant de descendre dans un nouvel immense vallon entouré de sommets magnifiques avec en toile de fond les Tre Cime qui dépassent. Le sentier attrezzato n’est pas très compliqué pour les marcheurs chevronnés que nous sommes. Il chemine sur des vires parfois assez étroites toujours panoramiques. Chaque arrêt est alors l’occasion d’admirer ses montagnes fantastiques. Montée à la Forcella Rimbianco (2116m) suivi d’un passage en crête assez sympa le long deCadin di Rimbianco. Nous changeons quelques fois de versant d’arrête pour changer un peu la vue, mais toujours autant de plaisir. Nous mangeons à proximité du Mont Campedelle (2346m) avec une vue de 1er ordre sur les Tre Cime qui se rapprochent.

DOLOMITES - Sentiero attrezzato Bonacossa

Nous arrivons alors bientôt au refuge CAI d’Auronzo (2320m) directement sous la Cime Ouest. Une stèle indique également le début du sentier Bonacossa. Nous aurons mis environ 5h pour faire la traverser entre le col de Varda et Auronzon, sur le sentier n°117 Bonacossa, soit conforme aux estimations des guides. Il nous reste encore 1.6km pour rejoindre le refuge Lavaredo (2344m). Il est encore tôt et nous flânons un peu : point météo au refuge, horaires des bus pour notre retour en vallée. Il y a vraiment beaucoup de monde : des groupes de touristes débarquent des bus pour visiter ce site majeur des Dolomites. Le lieu en perd alors un peu de charme avec ces personnes non initiées à la montagne. A peine 40min pour rejoindre Lavaredo Hütte et boucler cette 1ère journée de trek. Nous aurons parcouru 16km en 6h pour 1360mD+. Il y a beaucoup de monde au refuge, c’est bruyant. Les serveurs filent satisfaire les nombreux clients en terrasse venus balader sous les Tre Cime. Pas un nuage dans le ciel ne menace alors que de nombreuses cordées sont encore engagées dans la paroi de la Cima Piccola. Nous prenons possession de la chambre et passons à la douche avant de partir explorer les alentours du refuge en attendant l’heure du repas. Quelques lamas se dorent la pilule au soleil dans un enclos. Je monte au col Lavaredo (2454m) histoire de voir à quoi ressemblent les faces Nord des Tre Cime. Joli panorama sur le refuge Locatelli et les flancs du Paterno que nous aurons le loisir de parcourir le lendemain. Bon repas servi à 19h30 en compagnie d’une famille italienne qui amène pour la 1ère fois le petit Samuel 8 ans en montagne pour ses 1ers pas en via ferrata. Nuit très réparatrice dans un bon lit, la dernière fois pour la semaine à venir.

Tag(s) : #Rando Alpes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :