Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Aven Cappuccino

Samedi 6 février 2016 – solution de repli aujourd’hui : la météo étant à la pluie forte, nous ne nous engageons pas vers la rivière du Saint-Joseph et préférons une cavité qui ne mettra pas nos vies en jeu avec l’arrivée de la pluie. Direction donc le col de l’Ecre, puis le plateau de Cavillore pour la visite du réseau -100 de l’Aven Cappuccino (68-L3) qui compte près de 3000m de réseau sur quasi 400m de dénivelé. Il faut compter une bonne vingtaine de min de marche plein Est le long d’une sente mal marquée à travers le maquis pour rejoindre une petite doline à fond plat à proximité d’un grand pin isolé. Nous pouvons nous y changer et abriter nos affaires laissées en surface. Pour le moment, il ne pleut pas mais au cours de la journée, ça sera le cas, avant notre sortie du trou. R2 d’entrée qui passe en désescalade : j’installe la corde qui servira également à la 1ère longueur, un beau P18 bien large et circulaire sauf sur les 5 premiers mètres un peu étroit, un puits faille qui se prolonge de part et d’autre. A la base de ce puits, nous nous engageons dans un méandre à peine étroit. Ce méandre mène à une très belle verticale, un P80 circulaire et de beau diamètre.

Aven Cappuccino

Nous n’allons pas jusqu’à la base de ce puits à 100m de profondeur mais nous arrêtons à un pendule pour explorer le réseau de -100m. Nous nous engageons dans une partie assez tortueuse faire d’une escalade et désescalade dans un méandre. La galerie s’élargit ensuite avec de belles coulées de calcite. Nous doublons une corde en place pour franchir un ressaut de 7m et déboucher dans une grande galerie qui prolonge le réseau -100. Là, de très belles concrétions : draperies, excentriques, méduses, coulées de calcite, gours et belles concrétions blanches montant du sol ou descendant du plafond. C’est très joli. Nous arrivons au terminus du réseau -100, vers -108m de profondeur. De jolies petites statues en argile se cachent sous un plafond bas. Après le repas, nous rebroussons chemin et à la base de la verticale, nous décidons de prolonger la visite jusqu’à la base du P80, avec encore 14m de gaz. Nous passons 2 ressauts et arrivons sur un méandre étroit et humide. Nous rebroussons chemin et ressortons assez rapidement. Je déséquipe la cavité et nous sortons après environ 5h sous terre. Il pleut. Nous hésiterons un peu sur la trace à suivre pour rejoindre les voitures, brouillard aidant et plateau qui se ressemble de partout… Belle petite cavité, à proposer en initiation car pas d’étroiture et les verticales ne sont pas insurmontables.

Tag(s) : #Spéléo
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :