Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Col de la Petite Cayolle

Dimanche 09 aout 2015 – Réveil vers 7h. Le ciel est gris, les sommets chargés, mais il ne pleut pas. Nous abandonnons l’idée de Fort Carra et prenons notre temps pour nous décider : marche ou retour ? La météo n’a pas changé, mais les sommets sont mieux visibles. En bons cafistes, nous décidons de tenter notre chance vers le Col de la Petite Cayolle pour admirer le Lac d’Allos depuis les hauteurs. Et advienne que pourra s’il se met à pleuvoir, mais la matinée devrait connaitre juste des averses. La balade ne sera pas très longue, le sac est allégé et nous prenons juste de quoi grignoter un peu. Le Col de la Cayolle (2326m) porte bien son nom puisque le vent souffle, il fait 13°C ce matin. Sur la route, les stigmates de la veille : beaucoup de graviers, signe de torrent sur la route, mais aussi quelques pierres tombées des talus. Le temps n’est pas engageant mais nous décidons de tenter le coup. A peine partis qu’une petite averse se produit. Nous couvrons les sacs et enfilons les vestes imperméables. Elle cesse lorsque nous arrivons au petit lac situé à la cote de 2494m. Il est entouré de pelouse très verte et de linaigrettes. L’eau est trouble, témoin des fortes pluies de la veille. Aucun torrent ne l’alimente : il se remplit par ce que le sol ne parvient pas à absorber. Après ce léger replat, il nous reste à avaler les 150 derniers mètres avant le col. Ce sont les plus raides. Le ciel s’assombrit de plus en plus rendant les contreforts du sommet des Garrets encore plus raides qu’ils ne le sont. Une fois parvenus au Col de la Petite Cayolle (2639m), jolie vue sur le lac en contre-bas. Eau bleue pâle, mais ce qui est plus inquiétant, c’est le ciel, noir : il lâche alors une forte pluie.

Col de la Petite Cayolle

Nous pensons qu’elle peut encore cesser et nous dirigeons vers le Pas du Lausson pour dominer (et voir ?) le Lac d’Allos. Nous devons alors franchir d’énormes ravines descendant tout droit vers le lac : le résultat des orages ayant provoquées de grosses coulées de pierres ! Impressionnant. En passe d’être complètement trempés, nous retournons. La pluie forcit encore. Les ravines recueillent l’eau. Il est plus prudent de redescendre pour éviter ces phénomènes de ravines. A peine de retour au col que la pluie commence à s’insinuer de partout : nous allons finir rincés comme des soupes ! Et ça ne tarde pas durant les 40min de la descente. Nous arrivons aux voitures trempés jusqu’aux os malgré la descente en mode trail. Nous prenons quelques affaires de change pour ne pas attraper froid. Retour à Entraunes pour le repas avant de plier bagages et de rentrer. Il faudra revenir pour Fort Carra…

Tag(s) : #Rando Alpes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :