Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Les Alpilles - Belvédre des Baux

Jeudi 14 mai 2015 – un peu flémard ce matin pour me lancer à l’assaut du Ventoux à 1 semaine de l’Ultra Trail de Haute-Provence. Le temps est en plus annoncé orageux dans l’après-midi et je préfère du coup aller courir dans les Alpilles, avec l’objectif du Belvédère des Baux-de-Provence depuis le petit col au-dessus de St-Rémy (239m). Petite sortie (moins de 2h) mais je prévois le Ventoux samedi ou dimanche en fonction de la force du mistral. Je veux juste courir un peu et m’habituer à la chaleur. Le thermomètre indique 31°C. Il y a un peu d’air, mais les sentiers des Alpilles recèlent d’endroit bien cachés du vent. La température corporelle monte donc. Heureusement, en courant, on ventile un peu et on peut plus facilement éviter la surchauffe qui guette. Je m’élance sur la large piste DFCI qui permet aux engins des sapeurs-pompiers de tourner dans le massif et veillent ainsi sur les incendies de forêts. Puis je rejoins le GR6. A droite et à gauche, de multiples départs, des monotraces montants directement sur les petits tétons alentours. La piste avance globalement de niveau et serpente entre les vallons dans une belle forêt de pins qui sent bon les senteurs du maquis et de la garrigue. Au sol, plein de petites fleurs violettes, du thym serpolet, des cystes, encore quelques genêts en fleurs… C’est beau. C’est alors à mon tour de faire des petits extras sur les mamelons, le 1er, celui coté à 309m d’altitude. Je retrouve alors directement sur la piste avant de monter aussitôt vers la Tour de Guet (320m). Là, quelques engins de pompiers sont en stand-by, une personne assise dans la vigie. Je vois alors un sentier qui m’attire plus que de rester sur la piste DFCI : je passe sur le point coté à 284m d’altitude. Me voilà alors parti pour une belle descente vers le fond d’un vallon : un peu d’ombre ne fait pas de mal. Je redescends jusque 180m et remonte aussi sec pour rejoindre le GR6. Montée dure car il fait chaud. Les engins de pompiers me dépassent alors et vont se poster plus loin. Encore quelques petits extra sur les monotraces, toujours bien agréable. Ça chauffe dans les mollets lorsque j’aperçois le belvédère au-dessus des Baux-de-Provence. Allez, dernier effort et j’y suis ! Belle vue sur le village médiéval qui semble grouiller de monde. Ici, personne à l’horizon. Pour le retour, je vais m’autoriser encore quelques petits extras, mais la chaleur aura eu raison de moi car je peine un peu à rejoindre le point de départ, en courant toujours malgré tout. Je tombe même le t-shirt une fois dans la forêt. Je ne pousserai pas aujourd’hui jusqu’au Mont Gaussier qui domine S-Rémy, rocher très esthétique. Au final, quand même au moins 12km. J’ai réussi à cumuler 300mD+. Objectif réussi : courir sous la chaleur. En espérant quand même ne pas avoir aussi chaud pour le THP. Mais avec un départ à 6h, on aura au moins 5/6h de clémence… Affaire à suivre.

Tag(s) : #Rando'Trail
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :