Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Gorges du Gardon - Collias

Dimanche 29 mars 2015 – Après la Camargue, on remet le couvert avec une rando plus « engagée » dans les Gorges du Gardon (30). Au programme, 13km pour 250mD+ ! Un monde comparé à la veille ! Nous démarrons de Collias, en rive gauche du Gardon à 50m d’altitude. Nous commençons par suivre le GR6 qui nous fait découvrir le village et ses ruelles encore endormi en ce dimanche matin de changement d’heures. Puis nous commençons à nous éloigner du village en traversant de belles propriétés gardées par quelques chiens sauvages. Rapidement, nous nous retrouvons à monter dans le maquis avec ses chênes partout, son romarin en fleurs (et du thym). D’autres jolies iris (violettes et jaunes) accompagnent de jolies fleurs jaunes et blanches, comme de petites jonquilles. Nous nous retrouvons sur un joli plateau à 165m d’altitude avec vue sur Uzès au loin et encore plus loin, les Monts des Cévènnes (et le Mt Aigoual en partie sous les nuages). Nous sommes bien et ne tardons pas à tomber les manches et bas de pantalons ! Enfin du soleil et des températures dignes du printemps à profiter en pleine nature. La progression est rapide. Sur la gauche, nous voyons se dessiner une vaste dépression : les gorges du Gardon. Lorsque le sentier se rétrécie, on distingue en sous-bois des traces de passages de sanglier, à la recherche de nourriture. C’est au niveau des Condamines, au-dessus de Sanilhac que nous plongeons dans les gorges. Un sentier tortueux où roulent les pierres. Rapidement, nous avons une belle vue sur le hameau fantôme de La Baume, en rive droite, en contre-haut d’un large méandre. La rive gauche, quant à elle montre à flanc des escaliers menant à une chapelle et l’entrée du grotte : à voir !!

Gorges du Gardon - Collias

Nous perdons rapidement une centaine de mètres et rejoignons les rives du Gardon, rivière d’environ 200km qui prend sa source dans les Cévènnes. Sur la plage, de grands bancs de calcaire blanc nous ont quelques instants fait penser à de la neige depuis le belvédère. Nous décidons de ne pas manger de suite, là où il y a plusieurs groupes arrêtés sur les rives de la rivière. Nous décidons plutôt de remonter à la Chapelle St-Vérédème. Une Ste-Marie est décapitée à l’intérieur de la Chapelle. Puis nous entrons dans une belle grotte à la vaste entrée, bien circulaire. Rapidement, nous sommes plongés dans l’obscurité : heureusement, nos frontales nous permettent de progresse et de ressortir de l’autre côté, par une entrée en pierres maçonnées. Un fort courant d’air nous oblige à descendre rapidement le long du Gardon où nous mangeons malgré un vent suivant la rivière. Un kayak et son caniche passe devant nous. La suite consistera à parcourir les quelques 5km nous séparant encore de Collias : tantôt en sous-bois, sous une végétation bien garnie, tantôt au bord de la rivière où les traces des crues hivernales sont nettement visible : dépôts de sable, branches et déchets. Certaines falaises sont creusés en forme de voute, témoins de l’ancien lit de la rivière. De jolies formes apparaissent aussi, sculptures creusées par l’eau, laissant de-ci de-là des marres d’eau entre les lapiaz. C’est un décor assez irréel. Plus haut, les falaises laissent voir de belles cavités. A proximité du village, nous passons devant la Grotte de Pâques dont l’entrée est barrée par des grilles. Après cette rando, nous finissons la journée au musée Haribo sur la commune d’Uzès et rentrons sur Avignon où le week-end touche à sa fin.

Tag(s) : #Rando
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :