Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

La Montagnette et Boulbon

Dimanche 22 février 2015 - samedi maudit : orages qui n'en finissent pas de la journée mais la soirée laisse apparaître quelques étoiles avec l'entrée en scène du mistral. Et en effet, au réveil, un magnifique soleil brille mais de belles rafales viennent nous rappeler pourquoi il fait beau. Peu importe, j'irai courir! Dans la Montagnette car ce dimanche, c'est le train de St-Remy dans les Alpilles. Il risque d'y avoir un peu de monde. Et puis je ne suis allé qu'une fois express trotiner dans la Montagnette, ce petit coin au fin fond des Bouches du Rhône. C'était la promesse d'un retour pour la découvrir plus longuement. Je décide de monter jusqu'à l'abbaye de St-Michel de Frigolet, 1ere bonne surprise de la journée : un joyau perdu dans la pampa entre les pins et les oliviers à 100m d'altitude. Des tours isolées au bord de la route et l'immense portail à franchir pour découvrir cette abbaye, une autre fois, c'est juré. Je pars bien couvert, cueilli par les rafales avec une vague idée de mon itinéraire : Boulbon, sur le versant ouest, à une bonne heure de marche selon les panneaux. Sur la première partie, le sentier que n'emprunte recoupe en plusieurs endroits une large piste DFCI pénétrant à l'intérieur du petit massif calcaire. C'est un single, très pierreux qui se joue du relief en montant et descendant les collinettes, tout en veillant à nous épargner les petits sommets,en choisissant de passer par de jolis petits cols. Le mistral souffle très fort et quand il m'arrive de face, il me fait bien peiner et dévier de ma trajectoire. Puis je me retrouve sur la grande piste le long de laquelle plusieurs réservoirs sont disséminés. Je me retrouve depuis quelque temps déjà sur la piste, un peu trop longtemps selon mes souvenirs : j'ai du louper le petit sentier, mais je ne le saurai qu'une fois de retour à l'appart. A un moment donné, après tout juste 40min de course, j'aperçois le relief qui plonge dans le Rhône et une tour ruinée sur ma droite : Boulbon ! Je me suis raté. Tant pis.

La Montagnette et Boulbon

Ni une ni deux, je me lance au cap vers le village, à l'assaut de quelques collines et vallons qui me séparent du village. Là, je vais galérer pendant une bonne vingtaine de min entre le maquis qui m'arrache les jambes et les vallons qui semblent de prime abord infranchissables. Je dois à 2 reprises remonter sur quelques mètres pour les passer. Mieux, l'un d'entre eux est même occupé par un petit ruisseau : joli passage au fond de ce vallon encaissé. Je galère encore un peu dans la végétation pour rejoindre le sentier menant à Boulbon. Je ne rebrousse chemin pour rentrer qu'une fois parvenu à la tour en ruine sur les hauteurs du village. Sur le retour, je vais m'autoriser quelques petits extra sur les collines, pour faire durer un peu plus la sortie. C'est parti pour une nouvelle partie de sanglier à travers le maquis piquant et les branches agressives. Je tape un peu à faire monter le moteur dans les tours, le mistral me projettera même 2 fois au sol sans conséquences heureusement ! Je redouble en coupant par les bosses des randonneurs que j'avais croisé un peu plus tot. Bonne petite sortie bien agréable de près de 2h, à jouer avec la force du mistral, où comment travailler les intensités en côte sur du plat face au mistral...

Tag(s) : #Rando'Trail
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :