Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Meuse sous la neige

Dimanche 28 décembre 2014 - un 1er léger saupoudrage hier matin et nouvelle offensive de la neige depuis la soirée. 5cm autour de la maison au réveil et une matinée à tuer. J'enfile les baskets avec la ferme intention de courir dans la neige fraiche, sur des sentiers où je serais le 1er à passer. Même si le temps n'est pas encourageant, je sors : il fait -1°C au thermomètre et le vent souffle faisant chuter le ressentie à -6/-7°C ! Les premières minutes sont assez difficiles sur la route glacée pour sortir du village. La solitude prend rapidement le pas sur la faible activité de Gondrecourt. La route menant à Horville est presque vierge de traces. ja la quitte rapidement pour rejoindre les bois de Ruère et dominer d'une petite centaine de mètres la vallée descendant sur Gondrecourt. La neige est par endroit soufflée et s'accumule dans des trous parfois profond d'une petite trentaines de cm ! Je trébuche de nombreuses fois, perds l'équilibre et me redresse de justesse. Je cherche le meilleur endroit pour poser mes pieds, là où la neige semble la moins épaisse. Ce n'est pas évident surtout que la 1ère partie est en plus exposée au vent du nord et que ça monte. Même peu, mais avec cette neige c'est plus difficile d'avancer. Je rejoins ensuite les bois où une belle épaisseur s'est accumulée : pas moins de 10cm. Les arbres sans feuilles sont magnifiques avec quelques millimètres de fraiche. Seules quelques traces de gibiers et lièvres émaillent le sol recouvert de poudreuse rendue un peu dure par les températures négatives et le vent.

Meuse sous la neige

Je plonge ensuite sur Horville, village qui semble endormi sous son manteau neigeux. Route un peu verglacée. Je quitte la route et me rapproche de l'ancienne ligne de chemin de fer : le chemin est battu par les vents et me gène bien. Content de passer un peu à l'abris derrière les arbres en surplomb de l'Oignon que je vais longer. Je passe au-dessus de la Maldite, qui quelques centaines de mètres plus loin va rejoindre l'Oignon et ainsi former l'Ornain. Je me retrouve sur la route de Dainville et renonce à pousser vers les tranchées forestières. Je préfère rentrer et remonter vers la Chalade. La zone de la Balastière parait assez sale : la neige fondant au contact de l'eau. Je ne pourrais pas remonter vers la Chalade et basculer sur la vallée du Vaurond car les chasseurs sont là ! Dommage, une côte en moins... Je vais quand même essayer de voir à traverser le petit ruisseau de Vaurond. Il y a trop d'eau, je retourne et rentre tranquillement par le sud de Gondrecourt. Je erre un peu dans les rues toujours aussi calmes et aperçois 3 signes et un canard sur les berges de l'Ornain. Beau spectacle pour conclure cette sortie enneigée d'une quinzaine de km pour "seulement" 150mD+. Je manque encore un peu de cardio : il va falloir le travailler un peu la semaine prochaine.

Tag(s) : #Rando'Trail
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :