Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Crêtes de la Valette de Prals

Dimanche 4 mai 2014 – Contrairement à la semaine passée, le soleil est présent au rendez-vous dominical, et la neige est tombée en altitude avec la dégradation des 2 derniers jours. Au départ sur la route de la Madone de Fenestre, à 17055m (b.352), nous pouvons déjà chausser les raquettes : un minimum de portage, ce qui est plus que surprenant car nous sommes début mai ! Le premier objectif consiste à se frayer un chemin jusqu’à la Baisse de Férisson (2254m). Nous traversons dans un premier temps le vallon de Moussillon et suivons une croupe. La montée est assez soutenue, mais la neige est bonne. Nous ne redescendons pas dans le vallon suivant est décidons de rester en croupe et de monter par cette voie, dans une jolie forêt de sapins. Cette croupe se transforme ensuite en une crête bien cornichée. Au moment où nous passons sous un sapin, des cris se font entendre : ceux d’un lagopède qui prend son envol car nous venons de le déranger. Et quelques secondes plus tard, du même arbre, s’envole une perdrix. Nous avons donc pu les voir tous les deux. Il est toujours préférable de progresser en crêtes car c’est l’endroit le moins chargé en neige et donc l’endroit qui craint le moins (à condition de se tenir à bonne distance de la corniche), à l’inverse des fond de vallon, plus avalancheux. Mais du coup, la pente est assez raide et soutenue jusqu’à sortir de la forêt où nous débouchons sur une portion moins raide et bombée. Derrière nous, au nord, les crêtes du Pisset, la Plage de l’Agnellière et le Piagu. A un moment, c’est la Cime de Juisse qui apparait derrière l’Agnellière. Mais ce qui retient le plus notre attention durant cette montée, ce sont les 2 sommets du Neiglier et du Ponset, hauts lieux de courses d’arrêtes. Le reste des sommets, notamment le Gélas sont pour l’heure encore caché derrière les nuages.

Crêtes de la Valette de Prals

Premier sommet du jour : la Tête de Cinant (2314m) d’où la vue sur la Côte d’Azur est splendide : Brec d’Utelle, Roccassiera, Férion, Aspremont et Cap d’Antibes. Nous gravissons ensuite la Tête de la Lave dans une véritable purée de pois. C’est en arrivant vers la Cime de Pertus (2437m) que la vue commence à porter encore un peu plus loin ! Le Gélas apparait enfin, et sur ses flancs, de nombreux skieux, notament aux Balcons. Le Guilié et la Ruine. Plus loin le Giens. Les parcours en crêtes sont toujours l’occasion d’avoir des vues fantastiques. Et là, par chance, les nuages nous laissent tranquille. Nous poursuivons notre parcours en montagnes russes et finissons par arriver à la Cime de la Valette de Prals (2496m) d’où nous jouissons d’une vue imparables sur le Gélas, St-Robert, Ponset et Neiglier, ainsi que sur les cirques glaciaire du Gélas et du Neiglier. Du côté de la Gordolasque, la Cime du Diable semble vouloir émerger et reposer son drap de nuages. Idem pour le Grand Capelet, autre roi du secteur qui, par sa taille en impose.

Crêtes de la Valette de Prals

Direction la Baisse de Prals, par une agréable descente dans la poudreuse. Qui l’eut cru, un 4 mai ?! Quelle quantité de neige encore. Dernière petite ascension vers un point côté à 2453m et c’est la bascule sur les Lacs de Prals dont 2 semblent sortir de leur gangue de glace. Les arrêtes de la Pointe André sont impressionnantes une fois qu’on est dessous ! Nous visons la Baisse des 5 Lacs, que nous rejoignons en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire, tellement c’est agréable d’évoluer dans ce décor de rêve. Il suffit de se retourner pour apercevoir nos traces en crêtes et prendre conscience du parcours que nous venons d’accomplir. La descente dans le Vallon du Ponset est aussi rapide que glissante, petit inconvénient des sorties printanières, mais nous pouvons encore bien profiter des jolies vues sur le cirque de Fenestre, le Pas des Ladres et le Col de Fenestre, à droite duquel le Gélas nous nargue encore un peu plus. Puis enfin, on arrive à proximité du refuge de la Madone de Fenestre et nous rejoignons les véhicules après cette superbe boucle d’environ 13km qui compta 1200mD+.

Tag(s) : #Rando Alpes, #Rando Raquettes
Partager cet article
Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :